COVID19 / XAV-19 : Scientific and medical rationale

COVID19 / XAV-19 : Scientific and medical rationale

Français ci-dessous

«  We are convinced that our treatment will be efficient, for medical and scientific reasons today published in international scientific journals, namely by Chinese teams who have worked hard for 4 months, and with whom we have established our first contacts” says Odile Duvaux, MD and CEO of Xenothera

Our arguments are the following:

1 – It is today established that patients suffering from COVID-19 could benefit from a treatment by antibodies directed against the virus, or passive immunotherapy (Casadevall et al. 2020). Our product XAV-19 is a top candidate, as opposed to a heavy process which would purify antibodies from patients having recovered from the virus infection.

2 – The antibodies of Xenothera are currently being tested in human. We now know that our pharmaceutical process is safe and validated by regulatory authorities, and that this product type is well tolerated by patients.

3 – We have proven in vitro that our antibodies have specific properties avoiding ADE (antibody dependent enhancement), a problem frequently occurring in viral infections like dengue or coronavirus (Wan et al. 2020). Additionally, they activate the complement, our natural defense system, better than other antibodies. The Complement is a mechanism essential in the virus neutralization (Miller-Novak et al 2018). Our GH-pAb thus exhibit a boosted lytic activity, a great advantage for XAV-19.

4 – Our antibodies are Glyco-Humanized (GH-pAb). Glyco-Humanization means replacing glycan epitopes from animal origin by glycan epitopes of human type, allowing an immunogical toxicity reduced by 90%. GH-pAb are thus well tolerated in human and do not induce deleterious reactions like anaphylactic shock or serum sickness disease, which happen in 80% of patients exposed to classical serotherapy (Gitelman et al. 2013)

5 – Our antibodies can be produced in big quantities, which is not the case if one purifies antibodies from patients having recovered.

6 – We are a scientific and medical team who has been working on these projects for many years, and has succeeded its first clinical trial in a stunningly short timeline.

7 – We have already shown the efficacy of our antibodies in another viral infection in 2015 (Ebola outbreak, published in Reynard et al 2016)

COVID19 / XAV-19 : Argumentaire scientifique et médical

« Nous sommes persuadés que notre traitement sera efficace, pour des raisons médicales et scientifiques qui sont aujourd’hui publiées dans les revues internationales, en particulier par les équipes chinoises qui ont beaucoup travaillé depuis 4 mois, et avec lesquelles nous avons établi les premiers contacts. », cite Odile Duvaux, médecin et président de XENOTHERA.

Les arguments sont les suivants.

1 – Il est aujourd’hui établi que les patients COVID-19 pourraient bénéficier d’un traitement par anticorps anti-CoV ou IMMUNOTHERAPIE PASSIVE (Casadevall et al. 2020). Pour cela, XAV-19 est un candidat de choix, contrairement au processus lourd qui consisterait à purifier les anticorps de patients guéris.

2 – Les anticorps de XENOTHERA sont actuellement en cours d’essai clinique chez l’homme. Nous savons donc que notre procédé pharmaceutique est sécurisé et validé par les autorités réglementaires, et que ce type de produit est bien toléré.

3 – Nous avons prouvé in vitro que nos anticorps ont des propriétés particulières qui évitent le phénomène d’ADE (Antibody Dependent Enhancement), problème fréquemment rencontré dans les infections virales comme la dengue ou le coronavirus (Wan et al. 2020).  En outre, ils activent le Complément, système de défense naturelle, de façon supérieure aux autres anticorps. Le complément est  un mécanime essentiel dans la neutralisation du coronavirus (Miller-Novak et al. 2018). Les GH-pAb présentent ainsi une activité lytique boostée, ce qui devrait conférer un avantage au XAV-19.

4 – Nos anticorps sont Glyco-Humanisés (GH-pAb). La glyco-humanisation correspond au remplacement des épitopes glycosidiques de type animal par des épitopes de type humain, permettant ainsi une toxicité immunologique réduite de 90%. Les GH-pAb sont dès lors bien tolérés chez l’homme et n’induisent pas les réactions délétères comme les chocs anaphylactiques ou maladies sériques décrits chez 80% des patients recevant des sérothérapies classiques (Gitelman et al. 2013).

5 – Nos anticorps peuvent être produits en quantité importante, ce qui ne serait pas le cas des anticorps purifiés à partir des sérums de patients ayant guéri de l’infection.

6 – Nous sommes une équipe scientifique et médicale qui travaille sur ces sujets depuis de nombreuses années et a réussi en quelques années à lancer son premier produit en essai clinique chez l’homme.

7 – Nous avons déjà prouvé l’intérêt de nos anticorps dans une infection virale grave en 2015 (Ebola, publié dans Reynard et al. 2016).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *